J’ai souvent fait allusion à mon entourage, mais j’imagine que pour toi chère lectrice, cher lecteur, c’est un peu flou. Alors voici tous les personnages :

 

DSC_0036_Fleurs à Lili

Lili, la grande absente, mon amie malgache de Paris qui m’a invité ici pour me faire découvrir le pays, et qui me l’a fait adorer. Elle devrait nous rejoindre en juin

 

 IMG_0155       IMG_0137

Ses parents. Son père est particulièrement ouvert et cultivé

 

IMG_0140

Sa sœur, Hanitra (prononcer « Ianntch »), et son beau-frère, Heri, des personnes à la fois énergiques et d’une bonté peu commune

 

PB280005 Irina, leur fille unique, un petit diablotin...

 

Nanta. Sa mère travaillait ici et est décédée il y a 4 ans. IMG_0409

Elle a été adoptée de fait.

 

IMG_0851 Arthur et son fils Lova. Arthur travaille pour la famille depuis de nombreuses années. Son fils est mécanicien mais ne trouve pas de travail (c'est la crise, et à Mada plus qu'ailleurs). Il a donc été engagé en attendant pour faire un peu de tout

 

IMG_0741  IMG_0744  IMG_0746

Vaosolo ('Vossoul"), Syl et Jeanne, qui se sont faites belles pour la photo, et qui s'occupent de toute l'intendance. Egalement au service de la famille depuis de nombreuses années. N'habitent pas avec nous

 

 

IMG_0484  IMG_0243   

 P1070121

Cathy, Danny et Fanny, les nièces. Officiellement elles n'habitent pas ici mais elles y sont tellement bien qu'elles y dorment plus souvent que chez elles.

 

IMG_0486 Satry (prononcer "Saatch"), une nouvelle rencontre, il est très vite devenu un grand ami. Il est fiancé à Cathy et me promène et me guide dans Madagascar.

 

             IMG_0207 Vola, autre soeur de Lili et mère des trois nièces. N'habite pas avec nous

 

 IMG_0468 Ntsoa (prononcer Tsou). Le charpentier-coiffeur-pour-hommes de la famille.

 

 Ce sont les personnages principaux. Plusieurs autres personnes viennent très régulièrement (masseuse, coiffeuse, ...), et comme toute maison malgache qui se respecte, un tourbillon incessant de visiteurs - qui parfois restent plusieurs jours - vient remplir les journées et les soirées.

Il y a entre toutes ces personnes, salariées ou non, un grand sens communautaire. Des appellations familières (Papa, Tonton, Tatie) sont utilisées, même sans aucun rapport familial. Et encore une fois, personne n'est dans la rancoeur ou la revendication. Au contraire, tout le monde semble ravi de venir travailler et de retrouver "la famille". Et si quelqu'un, quelle que soit sa place, rencontre un problème, tout le monde se mobilise pour l'aider à trouver une solution.

Le modèle occidental ne ferait-il pas bien de s'inspirer de cette organisation sociale ?

 

Nous habitons deux maisons dont voici l'une. Elle a été conçue par Heri et Lili. Heri s'est chargé de superviser le chantier de ma propre maison, je lui en suis très reconnaissant et au vu de ce qu'il a déjà réalisé je sais que la construction est entre de bonnes mains.

IMG_0233