Nous avions le projet de partir découvrir un peu plus de l'île. Majunga (Mahajanga en malgache), à quelque 600 km plus au nord, et où il fait nettement plus chaud qu'à Tana, répondait à notre attente. À quelques heures du départ, la bonne vieille Mercedes a fait des siennes et a refusé de démarrer.

IMG_0212

Elle avait pourtant été révisée et était comme neuve. Satry a passé une partie de la nuit avec des mécanos pour essayer de lui faire entendre raison.  Peine perdue. Nous avons alors décidé de prendre un taxi-brousse, toute une aventure en soi...

      phIMG_1428          phIMG_1429

Il faut imaginer le grouillement au terminal des taxis-brousse. Comme il n'y a plus de liaison ferroviaire pour passagers et que le prix de l'avion est prohibitif pour la plupart des locaux, tous ceux qui veulent voyager utilisent ce moyen de transport. Vous avez donc d'une part des centaines de véhicules, dans un état qui va d'impeccable à à peine passable, au toit souvent surchargé de bagages, et d'autre part des milliers de passagers voulant voyager aux meilleures conditions. En position de médiateurs des dizaines de personnes cherchant à vous vendre "leur" taxi be.

Nous avons trouvé un véhicule relativement récent et apparemment en bon état, et nous voilà partis pour un voyage de nuit.

Première constatation, le chauffeur a tous les pouvoirs : celui du choix de la musique - qu'il change régulièrement, celui de son volume sonore (plutôt tonitruant), et celui de l'aération (fenêtres ouvertes ou fermées). Personne ne se plaint. Ajoutez à celà les nombreux contrôles de police, où le plafonnier est chaque fois allumé, les nids de poule dans la route qui forcent le ralentissement et le contournement prudent, les klaxons et coups de frein brutaux dus aux usagers imprudents, et vous aurez une petite idée de la nuit....

Arrivés en gare routière de Majunga, nous avons trouvé un taxi qui nous a conduits à l'hôtel. Le taxi aurait bien valu une photo mais il faisait trop sombre (nous sommes arrivés peu avant l'aube) : complètement cabossé et au pare-brise largement fendu... L'aventure continue...

Mais nous sommes arrivés sans encombre au Karibu Lodge, où nous avons enfin pu décompresser.

    IMG_1317         IMG_1322

Le séjour a été idyllique, avec alternance de baignades, bonnes bouffes, et expéditions vers la plage ou le marché (à pied, en pousse-pousse ou en taxi déglingué, comme il se doit...)

       

P2050179 - Copie

          Dégustation de langoustes toutes fraîches, sur la plage

 

            P2050199

Photo-souvenir devant le baobab géant, emblème de Majunga...   http://www.madascope.com/majunga.html

 

               P2050201  P2060205

              P2060204

  

 Alternance de restos un peu chics (ici, un délicieux italien où le patron nous a offert un bijou de rhum arrangé en fin de repas...)...

 

                P2060210 

 ... et de gargotes en bord de mer, où on s'assied tous ensemble sans façons pour déguster et discuter...

     

...et terminer par une bonne glace...

P2060216

 

                   P2060226

 Retour à l'hôtel en pousse-pousse

 

   Terminons par un coucher de soleil sur Majunga....

IMG_1368